Tarte crémeuse au chocolat

Aujourd’hui je fais mon grand retour sur le blog ! 

Beaucoup trop de choses à partager avec vous ! 

Je vous dévoile ma recette 🙂

Pour la pâte sucrée : 

  • 135g de beurre doux
  • 70g de sucre
  • 1 oeuf
  • 250g de farine
  • 1g de sel

Dans un saladier, pétrir le beurre mou avec le sucre. Ajouter l’œuf puis la farine et le sel. Pétrir jusqu’à l’obtention d’une boule. Placer minimum 1h au frais.

Préchauffer le four à 170°c. Fariner le plan de travail et étaler la pâte sur 2-3mm d’épaisseur avec un rouleau. Déposer la pâte dans un plat à tarte. Foncer le moule et piquer la pâte à l’aide d’une fourchette. 

Faire cuire 15 à 20min et laisser refroidir. 

 

Pour la ganache au chocolat :

  • 200g de chocolat noir Nestlé dessert
  • 100g de chocolat au lait Nestlé dessert
  • 25cl de crème liquide entière 
  • 130ml de lait entier
  • Sirop d’érable 
  • Gousses de vanille 
  • 80g de beurre 

Dans une casserole, faire chauffer la crème liquide + lait entier avec les gousses de vanille et le sirop d’érable  (un filet). 

Pendant ce temps casser le chocolat en morceaux.

Lorsque le liquide atteint 75°C verser le chocolat. Remuer puis passer le tout au blender/ mixeur.

Incorporer le beurre et émulsionner a nouveau au blender.

 

Le montage : 

Couler la ganache sur le fond de tarte. 

Laisser d’abord refroidir a température ambiante puis mettre au frais 2 a 3h minimum. Au dernier moment, disposer des noix de pécan et des pignons pour décorer. 

A servir avec une boule de glace c’est délicieux. ..! 

Bonne dégustation ! 🙂

Publicités

La Calanque de l’Erevine

Bonjour à tous !

IMG_3934(2)

Pour celles et ceux qui suivent mes aventures sur Instagram, vous l’avez compris, je vis entre Nice et Marseille depuis le mois de février pour mon école et ce, jusqu’à la fin du mois de juin.

J’en profite donc pour explorer les trésors de Marseille, cette ville qui m’était jusqu’alors inconnue…

Aujourd’hui, c’est à la calanque de l’Everine, dite plus belle calanque de la côte bleue, que je vous emmène ! 🙂

Pour s’y rendre depuis le centre de Marseille c’est plutôt simple, il faut aller en gare Saint Charles et prendre un train en direction de Niolon. Attention, vérifiez les horaires la veille car ce jour là il n’y avait que deux trains pour y aller et nous avons du prendre celui de 8h. Asseyez vous côté mer car la vue est dingue, le train passe sur plusieurs viaducs au dessus de l’eau !

Une fois que vous êtes arrivés, sortez de la petite gare de Niolon et partez sur votre gauche (ne prenez pas le chemin qui monte au phare sur la droite). Le « chemin des poseurs » sera indiqué au bout de quelques pas : c’est le début de la balade.

Lorsque vous apercevrez le premier viaduc (avec une vue incroyable), il faudra alors prendre le chemin en contrebas pour longer la mer (suivez le chemin de randonné balisé en bleu).

IMG_3936(2)

IMG_3950(2)

Sur le chemin, vous apercevrez des panoramas à couper le souffle tel que celui-ci au rocher du Moulon…

IMG_3962(2)

Après seulement une petite heure de marche vous apercevrez enfin la superbe calanque de l’Everine déserte si vous arrivez de bonne heure…

IMG_3978(2)

IMG_3983(2)

IMG_4030(2)

IMG_4033(2)

IMG_4073(2)

IMG_4081(2)

Ce jour là, nous avions décidé de continuer la balade jusqu’à Méjean mais il faut compter 2h supplémentaires pour ensuite retrouver la gare de la Redonne. Je vous ferai un second poste sur la Calanque de Méjean et vous expliquerai les différentes façons pour s’y rendre.

Très belle journée et bonne balade 🙂

ps : n’oubliez pas de vous équiper de bonnes chaussure !

IMG_4005(2)

Tuto : mon écharpe marinière au tricot

Bonjour les tricoteuses,

Aujourd’hui je vous donne mon tuto super simple pour réaliser une belle écharpe printanière 100% coton en marinière au point mousse !

IMG_4358

Vous aurez besoin de : 

  • Aiguilles 5mm 
  • 4 pelotes de fil 100% coton écru « phil madrague » de chez Phildar
  • 2 pelotes de fil 100% coton touareg  » phil madrague » de chez Phildar 
  • 1 aiguille a laine 

J’ai commencé par monter 42 mailles avec la pelote écru. J’ai ensuite tricoté 60 rangs toujours avec la même couleur au point mousse (point endroit). 

A partir de la, j’ai débuté mes rayures avec la pelote touareg en tricotant 4 rangs toujours au point mousse tout en veillant à faire monter mon fil écru ! La technique pour faire suivre les fils est très simple je l’ai trouvée sur YouTube ICI. 

IMG_5140(2)

J’ai continué mon écharpe en alternant 4 rangs bleus/ 8 rangs écru jusqu’à obtenir 37 rayures bleues. 

IMG_5139(2)

Pour finir, j’ai terminé l’écharpe en tricotant, après la 37e rayure, 60 rangs écru de la même manière qu’au départ.

La seule petite difficulté du modèle consiste à bien faire suivre les fils au fur et à mesure de l’ouvrage mais avec le tuto vidéo c’est vraiment très simple rassurez vous !

N’oubliez pas de terminer en arrêtant les mailles et en rentrant tous les fils.  (Liens vidéos dans mon article « mes premiers pas en tricot »)

C’est fini ! 😀 

IMG_5138(2)

Ps : j’ai tricoté 37 rayures en fonction de ma taille, pensez donc à adapter !

Enregistrer

Mes premiers pas en tricot

img_29292

Sur Instagram, certaines d’entre vous m’ont dit  » Super le tricot, mais moi je n’ose pas me lancer ça m’a l’air trop compliqué… ». Laissez moi vous dire que vous aviez raison sur un point : « ça a l’air compliqué », mais en vrai ça ne l’est pas du tout !

Je ne suis pas une experte (comme mamie) mais bien une débutante et avec cet article, j’espère vous donner envie de vous lancer à votre tour.

Commençons par le commencement : le matériel !

img_29562

1. Le matériel

  • Les aiguilles : je vous conseille des aiguilles en bambou, les fils glissent plus facilement que sur celles en métal c’est un bonheur. J’achète les miennes à ma mercerie favorite ICI de la marque DMC peintes à la main.
    Les aiguilles portent des numéros : plus le chiffre est petit, plus l’aiguille est fine et inversement. Elles dépendront du type de laine que vous allez utiliser pour tricoter : si vous souhaitez une grosse laine épaisse, il faudra tricoter avec du 9, 10 parfois même du 12 ou du 15 pour certaines laines WAK par exemple.

img_29612

 

  • Les aiguilles à laine : indispensables pour rentrer vos fils à la fin de vos ouvrages et réaliser les coutures des tricots. J’ai acheté les miennes sur Phildar mais vous pouvez en trouver en mercerie aussi. 

img_29752

  • La laine : tout dépend de votre ouvrage, il vous faudra des fils plus ou moins épais et des aiguilles qui s’accordent avec votre laine. Mes favorites en ce moment sont la laine N°1 de Myboshi composée à 30% de laine mérinos (tellement douce et chaude) et la laine Partner 6 de chez Phildar.

    img_29572

    Attention, chaque pelote a une coloris spécifique représentée par un numéro. Je vous recommande de vérifier lors de votre achat que la teinte soit la même pour chacune des pelotes que vous aurez à utiliser. Ici le numéro 495 correspond au bain de teinture de ma pelote. En dessous, sur les schémas, vous trouvez des informations concernant le lavage de votre laine. Encore un peu en dessous, vous avez l’indication concernant les aiguilles à utiliser pour ce type de laine. Pour ma part, j’enfreins quelques fois ces règles en utilisant par exemple des aiguilles de 8mm pour une laine mérinos recommandée à 6mm. Mon ouvrage sera seulement un peu plus détendu mais le rendu est tout aussi joli.

img_29582

 

2. Les bases

  • Le montage des mailles : il s’agit du commencement de tout ouvrage. J’utilise la méthode de Filoute ICI qui est très bien expliquée. 

  • Le point mousse : c’est le point de base par excellence, celui avec lequel j’ai commencé ma première écharpe. Il est simple mais très joli, je vous le conseille donc si vous êtes débutante 🙂 Filoute l’explique très bien en vidéo ICI. Le point mousse est aussi appelé le point « endroit » pour info.

  • Le point jersey : voici un autre de point de référence qui consiste à alterne une maille endroit puis une maille envers. Voici la vidéo de Filoute ICI encore une fois très bien expliquée. 

  • Le point de riz : mon point préféré ! Je trouve le rendu si joli ! Il consiste à monter un nombre de mailles impair et de commencer par une maille endroit en alternant une maille envers, puis endroit etc et de recommencer chaque ligne toujours par une maille endroit. La vidéo est ICI

 

Il existe encore de nombreux points à retrouver en tuto sur Youtube si vous souhaitez vous lancer ! 🙂

3. Précisions

  • Changer une pelote : lorsque vous terminez une pelote no panic : voici la vidéo qui vous explique comment s’en sortir et passer d’une pelote à l’autre ICI.

  • Rabattre les fils : une fois votre pelote changée, il vous restera des fils qu’il faudra alors « rentrer » dans votre ouvrage. Généralement cette étape se fait à la toute fin. Voici la vidéo qui vous explique comment rentrer vos fils à l’aide de votre aiguille à laine ICI

  • Rabattre les mailles : c’est la dernière étape de votre ouvrage : il s’agit de retirer les mailles de vos aiguilles et de finir proprement le dernier rang. La vidéo explicative est ICI

  • Coudre au point invisible : lorsque vous souhaitez réaliser un snood ou un headband, il vous faudra rattacher un des côtés à l’autre pour assembler l’ouvrage. Voici la vidéo explicative ICI pour coudre de façon invisible vos mailles. 

 

4. Mes références

Mouton Rose : c’est LA boutique où j’aime aller chercher mes aiguilles, mes pelotes. Axelle est de bons conseils et vous propose un large choix de fils en tout genres ( laine Myboshi, Bergère de France…). Elle saura vous aiguiller sur les ouvrages que vous souhaitez entreprendre ! Elle propose des prix en dessous des prix du net et y aller évite de payer inutilement des frais d’envoi. Et puis c’est quand même plus sympa de discuter de vive voix avec une experte non ? 🙂 

Filoute : pour toutes ses vidéos hyper pratiques sur les techniques !

Phildar : pour la laine et les idées, modèles.

WAK : pour leurs modèles et tutos. Je trouve leurs laines encore très chère mais pourquoi pas un jour…

Knit Spirit : pour leurs modèles également, cela donne de bonnes idées.

Mille milliers de mailles : tutos très sympa pour se faire la main 🙂

Il existe de nombreux modèles à retrouver gratuitement sur internet, maintenant il n’y a plus qu’à ! Alors qu’avez vous envie de tricoter ?

Voici mes premiers ouvrages de débutante en image 🙂

Mon écharpe rose au point mousse :

J’ai monté 43 mailles et j’ai tricoté 10 pelotes du fil n°1 My boshi rose poudré en mérinos. J’ai utilisé des aiguilles de 8 mm pour une laine normalement tricotée à 6mm. Une écharpe XXL que j’adore, qui est très douce et très chaude !

img_24112img_24212img_24202

Mon écharpe au point de blé raté :

J’ai voulu faire la grande et je me suis attaquée au point de blé… résultat : j’ai inventé un point ! haha voila c’est joli mais ce n’est pas du point de blé car j’ai tricoté sur 3 rangs et non 4 ! J’ai monté 26 mailles, j’ai tricoté avec des aiguilles de 9mm en utilisant toujours le fil my boshi n°1 en bleu turquoise. 

img_26302img_26362

Un headband au point de riz en cours…

Je tricote en ce moment un headband avec le fil Harmony de chez Phildar ICI en coloris grenadine. Je tricote avec des aiguilles de 7mm et j’ai monté 13 mailles au départ. Je vous en montre plus dès que c’est terminé 🙂

img_29622

Si vous avez des questions n’hésitez pas à me laisser un commentaire !

3, 2, 1, à vos aiguilles ! 😀

Mes verrines de fêtes 

Chose promise, chose due ! Voici les recettes que j’ai utilisées pour faire mes différentes verrines de fêtes ! 


Verrines au poivron 
Ingrédients  (pour une quinzaine de verrines)

● 1kg de poivrons

● 250g de mascarpone

● 1 cuillère à soupe de piment d’espelette 

● 1 cuillère à café de concentré de tomates

Dans une poêle, faites revenir les poivrons coupés en petits morceaux avec un peu d’huile. Lorsqu’ils sont bien cuits, ajoutez le concentré de tomate et le piment. Réservez quelques morceaux de poivrons de côté. 

Au blender, mixez la mascarpone avec le mélange de poivrons et assaisonnez. 

Répartissez la préparation dans les verrines et ajoutez des petits morceaux de poivrons sur chacune d’elles. 

Verrines betterave fromage frais

Ingrédients  (pour une dizaine de verrines) :

● 1 betterave 

● 150g de fromage frais type saint Morêt 

● noix 

Au blender, mixez la betterave avec le fromage et assaisonnez.

Répartissez la préparation dans les verrines et ajoutez des cerneaux de noix sur chacune d’elles.

Verrines au saumon

Ingrédients  (pour une dizaine de verrines) :

● 2 tranches de saumon fumé

● 2 cuillères à soupe de crème fraîche 

● 3 cuillères à soupe de ricotta 

● ciboulette 

● Jus d’1/4 de citron

Mettez de côté des petits morceaux de saumon.

Dans le bol du blender, mixez tous les ingrédients.  

Répartissez la préparation dans les verrines et ajoutez des petits morceaux de saumon.

Verrines guacamole crevettes 

Ingrédients  (pour une dizaine de verrines) :

● Guacamole toute prête ou faite maison (2 avocats bien murs + 1 oignon + jus de citron) 

● 125g de petites crevettes

● 15cl de crème liquide + aneth ou crème chantilly salée toute prête.

Dans chaque verrines, commencez par repartir de la guacamole au tiers. Puis, ajoutez les petites crevettes. Au dernier moment, faites votre chantilly au siphon et répartissez sur chaque verrines. 

Verrines maquereaux fromage 

Ingrédients  (pour une dizaine de verrines) :

● 1 boîte de maquereaux à la moutarde

● 150g de fromage frais type St Morêt 

● gressins 

Au blender, mixez le maquereau avec le fromage.

Répartissez la préparation dans les verrines et ajoutez un petit gressin sur chacune d’elles.

Et voilà le tour est joué ! 

(Mes verrines et cuillères viennent de chez Leclerc)

Mes jolies chouquettes

A la demande de gourmandes, je vous livre ma recette des chouquettes ! 😊

IMG_8116(3)

 

Pour une trentaine de choux il vous faudra :

– 250 ml d’eau
– 80gr de beurre
– 4 oeufs
– 1 cuillère à café de sucre
– 150 gr de farine
– Billes de sucre

Commencez par mettre l’eau, le beurre (en petits dés) et le sucre dans une casserole. Portez le tout à ébullition.

Des les premiers bouillons stoppez la cuisson, versez d’un coup la farine et remuez.

Ajoutez ensuite les oeufs un à un en remuant beaucoup à chaque incorporation.

Laissez refroidir quelques minutes. Votre pâte à choux doit être parfaite : il est temps de pocher vos chouquettes !

Étalez une feuille de papier sulfurisé sur une plaque à pâtisserie. A l’aide d’une poche à douille (ou seringue à pâtisserie ) pochez vos choux suffisamment espacés les uns des autres. Attention : les choix gonflent à la cuisson, ne les faites pas trop gros ! Ajoutez ensuite vos petits sucres sur vos choux.

IMG_8096(2)

IMG_8097(2)

Et hop, enfournez pour 20-25minutes th° 7/ 210°C SANS OUVRIR LE FOUR ! (Sinon les choux retombent…)

IMG_8120(2)

C’est parti pour un bon goûter !

IMG_8123(2)

Un week-end au coeur du Lubéron

L’an dernier nous avons passé un week-end au milieu des magnifiques champs de lavande et j’avais oublié de vous raconter ce petit trip !

 

IMG_0466(2)

Nous voulions prendre le temps en 3 jours pour visiter le coeur du Lubéron, à savoir Les villages, pour certains plus beaux villages de France, tout autour de Lourmarin.

Pour séjourner le temps de ces quelques jours, nous avons choisi la formule chambre d’hôtes conviviale dans une somptueuse demeure typiquement provençale : La Villa Saint Louis à Lourmarin. Notre hôte Bernadette a été formidable ! Après nous avoir fait visiter les lieux, elle a pu nous conseiller sur les petits endroits à ne pas louper, les panoramas à admirer et surtout à cette période (fin juillet) sur les derniers champs de lavande en fleurs à voir ! En 2015 il a fait très chaud et la cueillette de la lavande a donc débuté plus tôt que prévu donc le petit conseil que je peux vous donner pour être sûr de ne pas louper le moment de floraison : préférez un séjour entre début et mi-juillet.

Pour une nuit avec petit-déjeuner (confitures maison !) comptez 70€ ce qui est très correct compte tenu du lieu (rempli de bouquets de lavande, le bonheur). Pour preuve, voici un petit aperçu de la Villa Saint Louis en images.

IMG_0761(2)

IMG_0480

IMG_0480(3)

IMG_0476(2)

IMG_0474(2)

IMG_0477(2)

IMG_0758(2)

Voila un aperçu de notre weekend résumé par jour et en images bien-sûr ! 🙂

Jour 1 : Après avoir déposé les sacs à la maison d’hôte, nous sommes partis direction la forêt des cèdres située en altitude afin d’admirer les jolis villages du Lubéron sur les conseils avisés de Bernadette. Nous nous sommes ensuite rendus au petit village de Bonnieux, aux petites ruelles pleines de charme. Sur la route du retour, nous avons pris la pause dans les jolis champs de lavande 🙂 Le soir, nous avons préféré rentrer sur Lourmarin afin de nous balader dans le village et avons trouvé un petit restaurant très sympa : L’insolite.

IMG_0398(2)

La cigale de Provence !

IMG_0405(2)

IMG_0411(2)

IMG_0421(2)

IMG_0428(2)

IMG_0429(2)

IMG_0446 (2)

IMG_0459(2)

IMG_0470(2)

Jour 2 : Départ au petit matin car une longue journée de vadrouille nous attend ! Premier arrêt au grand marché de Apt pour nous délecter de toutes les saveurs provençales… nous goûtons à tout, même aux tapenades à 9h du matin ! On repart avec de la pâte d’artichaut, un pesto à la truffe blanche et des petits gâteaux de Provence que nous découvrons 🙂

IMG_0482-(2)

IMG_0485(2)

IMG_0487(2)

IMG_0490(2)

IMG_0492(2)

Second arrêt au village de Roussillon : notre grand favori ! Nous commençons par faire le circuit des ocres (le célèbre), le grand canyon provençal qui porte bien son nom. Paysages incroyables et dépaysement garanti. Nous déjeunons au Bistrot David à l’entrée du village (tip top) et partons nous perdre dans le village tout en dégustant une gelato lavande melon (Meilleure glace de toute ma vie) !

IMG_0507(2)

IMG_0497(2)

IMG_0505(2)

IMG_0560(2)

IMG_0509(2)

IMG_0524(2)

IMG_0551(2)

IMG_0511(2)

IMG_0557(2)

IMG_0568(2)

IMG_0569(2)

IMG_0576(2)

IMG_0578(2)

IMG_0597(2)

Troisième arrêt direction le magnifique village de Gordes et visite de la très célèbre et incontournable Abbaye de Sénanque ! Nous avons eu la chance de tomber sur un guide passionné qui nous a captivé tout au long de la visite qui dure près d’1h30. Quelle joie de voir les champs de lavande encore fleuris devant l’abbaye, nous sommes arrivés à temps ouf !

IMG_0660(2)

IMG_0626(2)

IMG_0619(2)

IMG_0625(2)

IMG_0611(2)

IMG_0641(2)

Quatrième et dernier arrêt à l’Isle sur la Sorgue, village très charmant aux premiers abords mais très déçus quand on a commencé à s’y balader. Nous avons tout de même décidé d’y dîner puis nous sommes rentrés.

IMG_0666(2)

IMG_0686(2)

IMG_0693(2)

IMG_0705(2)

IMG_0710(2)

Jour 3 : Dernier jour de vadrouille au coeur des villages du Lubéron et au programme : plein de petits villages charmants et dégustation de vin du Lubéron ! Premier arrêt au village de Ménerbes : balade et dégustation de rosé à la Maison du vin et de la truffe.

IMG_0785(2)

IMG_0787(2)

IMG_0793(2)

IMG_0796(2)

IMG_0801(2)

IMG_0806(2)

Second arrêt à l’Abbaye de St Hilaire aux jardins magnifiques. L’Abbaye se situe à mi-chemin entre Ménerbes et Lacoste.

IMG_0807(2)

IMG_0813(2)

IMG_0814(2)

IMG_0824(2)

IMG_0817(2)

Petit arrêt au célèbre village de Lacoste très mignon d’où nous apercevons le Mont Ventoux  puis c’est reparti pour la balade !

IMG_0836(2)

IMG_0838(2)

IMG_0840(2)

IMG_0841(2)

IMG_0842(2)

Dernier arrêt au village enchanteur de Saignon que nous avons a-d-o-r-é ! Si vous avez le temps grimpez au rocher de Bellevue pour admirer le panorama 🙂

IMG_0853(2)

IMG_0861(2)

IMG_0869(2)

IMG_0873(2)

IMG_0880(2)

IMG_0888(2)

IMG_0892(2)

Et voilà, s’achève notre joli week-end au pays de la lavande, avec un dernier passage obligé dans les champs où la cueillette se termine… En espérant que ce petit post vous ai donné envie d’aller vous aussi vous prélasser en Provence le temps d’un week-end ou plus… ! 

Pour découvrir toutes les activités a faire dans le Luberon je vous donne rendez vous sur le site http://luberon.fr/ ! 🙂 

IMG_0908(2)

IMG_0915(2)

IMG_0923(2)

IMG_0927(2)

Thaïlande : Petit guide pour préparer son voyage !

IMG_6744

Bonjour tout le monde,

Je suis de retour de mon incroyable voyage au pays du sourire (15 jours) , et aujourd’hui j’ai décidé de faire un article sur les modalités pratiques du voyage : vols, hôtels, itinéraire, budget, transports, excursions… Vous avez été nombreuses à me poser toutes ces questions sur instagram alors j’espère que vous aurez vos réponses ici 🙂

Avant toute réservation, il nous fallait déterminer les endroits/îles que nous voulions visiter lors de notre séjour (Et Dieu sait qu’il y a énormément de beaux endroits à voir en Thaïlande !!!). Nous avions envie de soleil, plages et cocotiers alors pour notre 1er voyage dans ce pays nous avons décidé d’orienter nos recherches vers le Sud. Ensuite, la question s’est posée de savoir quel côté de la Thaïlande était le plus favorable pour cette période de l’année à savoir : côté mer d’Andaman ou côté Golfe de Thaïlande. Après avoir épluché le routard etc j’ai décidé qu’il était préférable d’aller du côté de la mer d’Andaman : Phuket, Koh phi phi, Krabi, Koh Lanta… etc. Je pense que mes recherches ont été pertinentes puisque sur place nous avons croisé d’autres français revenant du côté du Golf de Thaïlande qui confirmaient que le temps était très mauvais du côté du Golf alors que durant notre séjour côté mer d’Andaman nous n’avons pas vu un seul nuage !

Une fois que nous avions déterminé de quel côté nous voulions aller, restait à définir quels endroits/îles faire. Nous avions 2 semaines pour nous faire une idée de ce pays et découvrir ses merveilles. Nous voulions profiter, prendre le temps de visiter et faire les excursions relax c’est pourquoi nous avons décidé de nous limiter à 3 endroits en 2 semaines. Il faut savoir que les trajets pour se rendre d’un endroit à l’autre, d’île en île, prennent du temps et parfois il faut compter une demi journée (avec les sacs à dos de voyage…)

Après avoir épluché le routard et le lonely planet (Avec une grosse préférence pour le routard) j’ai choisi l’itinéraire suivant : Phuket ; Koh Phi Phi ; Khao Lak.

Pourquoi cet itinéraire ? Pour la diversité des paysages :

  • Phuket pour la ville, les temples, les caps et l’authenticité de certains villages
  • Koh Phi Phi pour la beauté incroyable de ses paysages paradisiaques
  • Khao Lak pour finir par un dépaysement absolu au coeur de la jungle et surtout : pour aller aux îles Similans

 

  • Billets d’avion

Nous avons réservé nos vols sur govoyage en octobre soit 5 mois avant le grand départ. Nous partions du 2 mars au 17 mars. Le trajet durait 13h au total avec 2 escales de 2h chacune :

Nice –> Rome

Rome –> Abu Dhabi

Abu Dhabi –> Phuket

 

Budget : 1300 € soir 650 €/ personne
Compagnie : Air Alitalia et Etihad Airways (tip top)

Nous avons trouvé le voyage moins long à l’aller, les escales coupent et font du bien car 12h dans l’avion c’est un peu long…

 

  • Hôtels

Nous avons choisi de réserver nos hôtels à l’avance sur Booking pour être tranquilles car nous ne voulions pas courir sur place ou atterrir dans des hôtels bof bof.

Phuket : Nous avons passé 5 nuits à l’hotel Bhukitta au cœur de Phuket town. Notre avis : chambres standard très confortables, piscine agréable, personnel accueillant mais petit déjeuner affreux pour des européens !

 

IMG_4867

 

Koh Phi Phi : Après de longues recherches, j’ai décidé de suivre les conseils du routard malgré les mauvais commentaires sur Tripadvisor et nous avons passé 4 nuits au Beach Resort. Je remercie le routard car cet hôtel était absolument fantastique ! Nous avions un bungalow climatisé avec vue imprenable sur Phi Phi Ley (Maya Bay…) et étions sur la plus belle plage de l’île : Long beach. Ceci nous a permis de nager avec les requins juste en face de l’hôtel et de profiter des paysages de rêves pendant 5 jours ! De plus, l’hôtel se situe à seulement 10 minutes en bateau du village de Tonsaï. Le restaurant de l’hôtel était top tout comme le petit déjeuner où cette fois, nous nous sommes vraiment régalés (pancakes, fruits, brioches, céréales…) !

IMG_5812

 

Khao Lak : Coin de jungle d’où l’on peut partir en excursion aux îles Similans, la ville de Khao Lak ne manque pas d’hôtels. Pourtant cela a été très simple de choisir le notre situé au dessus d’une plage de rêve : le Baan Kraating Resort. Nous avons passé 4 nuits dans un bungalow climatisé avec une vue mer partielle. L’hôtel dispose de 2 restaurants dont un avec vue sur l’immense plage. Avis aux personnes non sportives : l’accès à la plage est situé en contrebas de l’hôtel du coup pour remonter aux chambres il faut se faire un peu les cuisses ! 😀 L’hôtel dispose également d’une piscine très zen …

IMG_6580

Budget hôtels : 700€

 

  • Transports

Aéroport de Phuket –> Phuket town : en sortant de l’aéroport sur votre gauche, des bus orange partent toutes les heures pour le centre ville de Phuket. Depuis la station de bus terminal 1, nous avons marché jusqu’à notre hôtel situé non loin. Prix : 100 THB par personne.

Se déplacer à Phuket : si vous êtes un conducteur de 2 roues confirmé, louer un scooter reste la solution la plus pratique et la moins onéreuse. Vous pourrez vous arrêter sur des plages désertes de touristes et ça… c’est le bonheur ! Attention je dis conducteur confirmé car en Thaïlande la conduite se fait à gauche ! Nous avons payé 300 THB par jour chez un loueur derrière notre hôtel et avons du laisser une caution (deposit) de 6000 THB car nous ne voulions pas laisser nos passeports, seulement des photocopies. J’ai écouté les conseils des routards avant de partir avec le scooter pour 4 jours : vidéos et photos du scooter pour prouver son état au cas où … il y a beaucoup d’arnaques où le loueur vous accuse d’avoir dégradé le scooter alors que les dégâts étaient déjà présents avant la location.

Attention pour l’essence : il existe peu de grandes stations mais l’on peut trouver des bouteilles de gazole en vente sur les bords de route pour 30 THB environ.

Dernière petite précision : nous n’avions pas fait de permis international et risquions donc de payer 500 THB d’amende dans le cas d’une arrestation. Ah oui et faites attention où vous vous garez car un soir à Patong, nous avons trouvé notre scooter enchainé et avons du payer une amende de 500 THB car « mal garés » !!!

Transport Phuket –> Koh Phi Phi : depuis le centre de Phuket, nous avons pris un Tuk-Tuk direction le port de Rassada où partent les bateaux pour Koh Phi Phi (100 THB par personne 15 minutes de route). Arrivés au port nous avons acheté nos billets pour le 1er bateau de 8h30 à 600 THB par personne (alors que le routard mentionnait 300 .. hum hum) et impossible de trouver plus bas. Arrivés à Koh Phi Phi 2h plus tard (retard), nous avons du payer une taxe environnementale de 20 THB par personne. Puis, du personnel de notre hotel nous a accueilli pour nous amener gratuitement jusqu’à l’hôtel.

Transports sur Koh Phi Phi : ici pas de routes, on ne peut se déplacer qu’en bateau dits « long trails boats ». La journée jusqu’à 18h, le trajet de l’hôtel au village de Tonsaï (port) coûte 100 THB par personne. Mais à partir de 18h le trajet coûte 150 THB par personne. C’est un soir en allant manger au village de Tonsaï que nous avons réservé notre excursion : Maya Bay et tous les spots de snorkeling autour, Monkey beach et Bamboo island. Nous avons négocié 7h de bateau/balade pour 3000 THB à 2. Les prix moyens pratiqués sont de 1500 THB pour 3h et 3000 THB pour 6h. Nous avons donc réussi à gagner 1h … pas plus car les prix étaient assez fixés et les capitaines refusaient catégoriquement de descendre en dessous.

Transport Koh Phi Phi –> Khao Lak : pour notre dernière destination, nous avons du faire le même trajet qu’à l’aller : prendre le bateau de 9h30 au port de Tonsaï direction Phuket. (La navette de l’hôtel vous y amène gratuitement) Nous avons payé la traversée 400 THB par personne, soit 200 THB de moins qu’à l’aller. Dans le bateau, nous avons réservé un bus qui nous emmenait du port au terminal 2 des bus de Phuket (200 THB). Une fois arrivés au terminal 2, nous avons pris un bus climatisé pour Khao Lak à 12h30 qui nous a seulement coûté 150 THB par personne pour 2h15 de trajet. Le bus nous a déposé juste devant l’hôtel, parfait !

Transports à Khao Lak : arrivés à l’hôtel nous voulions aller au port de Tablamu réserver notre excursion pour les similans le lendemain. Un taxi coûtait 800 THB aller-retour tandis qu’un scooter à la journée coûtait seulement 300 THB la journée.. Le choix a donc été vite fait et mon amoureux motard nous a conduit au port en 15 min 🙂 Pour l’excursion je m’étais renseignée bien en avance et avais pu voir qu’on pouvait négocier à 2000 THB par personne au lieu des 3800 THB annoncés sur les prospectus à touristes ! Tout au bout du port nous avons donc choisi l’agence Medsye et avons payé les 2000 THB par personne après négociation hehe ! L’excursion comprenait le taxi qui venait nous chercher à l’hôtel, le petit déjeuner, la journée en bateau à parcourir les îles, le repas, le goûter et le taxi qui nous ramenait à l’hôtel.

Khao Lak –> Aéroport de Phuket : pour redescendre à l’aéroport de Phuket nous avions le choix entre un taxi privé à 2500 THB (excessif !) ou le bus qui nous déposait sur la grande route à 4km de l’aéroport. (100 THB par personne). Le choix du bus était évident ! Nous nous sommes donc mis au bord de la route et avons attendu qu’un bus passe (chaque heure) et hop en avant pour 1h de route ! Après le trajet en bus, nous avons du prendre un tuk-tuk (200 THB) qui nous déposait juste devant le hall des départs 🙂

 

En résumé, si vous vous débrouillez un peu avec votre guide du routard (précieux car contient toutes les infos pratiques) vous ferez de sacrées économies ! Vous remarquerez également que les endroits où nous sommes allés se situent au maximum à 2h l’un de l’autre ce qui nous a permis de gagner du temps et de profiter pleinement de nos vacances 🙂

 

  • Infos utiles

Les sacs de voyage : nous avons fait le choix de sacs à dos de voyage de la marque The North Face ici plutôt que des valises à roulettes hyper galères. En bateau les valises étaient trempées alors que nos sacs étanches étaient intacts !

Le change : je pense qu’il vaut mieux le faire sur place en comparant les différents taux. Nous avons pris uniquement du liquide que nous changions au fur et à mesure. Des coffres sont à disposition dans les chambres d’hôtel pour éviter de se balader avec trop d’argent.

L’application smartphone de conversion : très utile pour comparer, avoir une idée des prix…

Les papiers d’identité : photocopies des passeports pour louer un scooter nécessaires.

Se prémunir d’une tourista ou autre : ce n’est pas très glamour mais l’une d’entre vous m’a posé la question alors oui nous avons emporté la potion magique pour éviter d’être malades : un flacon d’extraits de pépins de pamplemousse ! Vous pouvez en trouver en parapharmacie, il suffit de mettre quelques gouttes dans un peu d’eau (toujours en bouteille ) après avoir mangé sur les marchés locaux et bu de délicieux smoothies 😀

Le prix de la nourriture : tout dépend où vous mangez et de ce que vous mangez. A titre d’exemple, dans les marchés locaux (Patong, Khao Lak) nous mangions pour moins de 10€ à 2 avec boissons plats desserts. En revanche, dans la majorité des petits restaurants cela revenait à 12-20€ à 2. Si vous mangez dans de beaux restaurants des plats à base de poisson cela vous coûtera entre 20 et 30€ à 2 (Avec vin).

Les cadeaux : nous avons acheté la majorité des souvenirs à Koh Phi Phi et ce fut une erreur car aux marchés locaux de Khao Lak les prix étaient divisés par …3 !

Budget excursion, transports, nourriture, souvenirs : 1000€

 

Budget Total pour 2 semaines à 2 : 3000€

 

Si vous avez d’autres questions n’hésitez pas, laissez moi un commentaire et je vous répondrai sans tarder 🙂

48 hours in London : bonnes adresses !

Depuis le temps que je vous promets un article sur mes adresses tip top de London, capitale que j’A-D-O-R-E : le voilà ! 🙂

 IMG_1674

 

Infos pratiques :

Nous avons choisi la compagnie British airways pour l’aller et la compagnie Monarch pour le retour. (130€ aller-retour/personne).

Pour le logement nous avions décidé de retourner dans une auberge de jeunesse topissime : Clink Hostels. La première fois à London entre girls nous avions passé 5 jours à l’auberge Clink 278 qui était une auberge aménagée dans un ancien Tribunal près de King’s Cross : situation idéale et lieu insolite pour les 3 juristes que nous sommes ! Cette fois-ci nous avons voulu tester l’auberge Clink261 également située à King’s Cross mais beaucoup moins bien que la Clink278. Nous avons trouvé les chambres mal isolées, le petit déj’ moins fourni… Mais bon, pour 20€/nuit par personne avec le petit dej’ on ne va pas se plaindre hein !

Résumé : budget vol + hébergement3 jours 2 nuits = 170 €

Voici un petit aperçu de notre week-end entre best par jour avec mes bonnes adresses ==>

Week-end jour 1 : arrivées vendredi soir assez tard et affamées… direction le MEILLEUR Fish & Chips de Londres : The North Sea Fish Restaurant. Situé tout près de King’s Cross, le restaurant mérite amplement sa réputation ! Vin blanc + sole panée = DELICE ! La formule fish&chips est à 14 £ seulement ! (Regardez ce poisson !) Le service y est familial, on se sent bien ! A la fin du repas, le serveur est venu nous voir pour nous dire qu’étant donné la taille exceptionnellement petite du poisson, il ne nous ferait pas payer le prix indiqué sur la carte ! Oui oui, le poisson était « petit »… !!!

Une adresse incontournable si vous passez dans le coin !

IMG_1679

IMG_1681

IMG_1684

 

Week-end jour 2 :

Matin : Direction Hyde Park  histoire de s’échauffer pour les magasins ! C’est ensuite chez Victoria Secret ou nous avons passé un bon moment… !

IMG_1686

IMG_1689

IMG_1736

IMG_1700

IMG_1706

IMG_1739

IMG_1741

IMG_1746

IMG_1762

IMG_1760

IMG_1774

IMG_1780

IMG_1788

IMG_1796

IMG_1798

IMG_1800

IMG_1803

IMG_1804

IMG_1806

 

IMG_1807

 

 

 

 

 

 Après-midi :

  • Déjeuner au Shake Shack de Covent Garden : Burgers de folie ! Petit passage ensuite dans le quartier (bien caché !) de Neal’s Yard !

IMG_1814

IMG_1808

IMG_1816

IMG_1823

IMG_1827

IMG_1831

IMG_1833

IMG_1834

IMG_1835

 

 

  •  Tea Time chez The Wolseley ! Parfait ! Puis direction Picadilly en fin de journée 🙂

IMG_1837

IMG_1839

IMG_1841

IMG_1840(2)

IMG_1844

IMG_1864

IMG_1867

 

  •  Soirée : Diner au restaurant Burger and Lobster (Burger ou Homard) ! La formule m’avait séduit alors j’ai fait la surprise à ma best (qui goutait pour la 1ère fois du Homard) ! Vous avez le choix entre un burger, un hot dog au homard ou un homard entier servi avec des frites le tout pour 20£. Accompagné d’un délicieux vin blanc le repas était parfait sans compter l’accueil chaleureux des serveuses ! Nous avons ensuite prolongé cette fabuleuse soirée au SushiSamba (métro Bank) situé dans le quartier d’affaires pour boire un cocktail de folie au 39ème étage d’une tour ! Incroyable ! Les Cocktails sont couteux mais la vue et l’ambiance valent largement le prix ! La preuve en images !

IMG_1870IMG_1876IMG_1877IMG_1880IMG_1881IMG_1894IMG_1882IMG_1885IMG_1888IMG_1895

 

Week-end Jour 3 : dernier jour dans la capitale…

Matin :

  • Direction le Leadenhall Market sur les traces de Harry Potter (Oui vous verrez sur mon prochain post sur Londres, nous sommes Fans et avons visité les studios lors de notre 1er séjour :p ) Nous étions un dimanche, les galeries étaient vides ce qui nous a permis de partir à l’aventure en empruntant de nombreux passages secrets… :p
  • Nous nous sommes ensuite rendues au célèbre marché de Portobello Road Market ou nous avons flâné un bon moment 🙂

IMG_1933IMG_1939IMG_1940IMG_1947IMG_1949IMG_1957IMG_1959IMG_1975IMG_2004IMG_2007

 

  •  Après-midi : Brunch de foliiiiiie au Breakfast Club de Soho ! 1h30 de queue mais quel bonheur devant nos pancakes de dingues accompagnés d’un délicieux smoothie !!!! Coup de coeur pour cette adresse !!! On y retournera c’est sûr !!!

IMG_2014IMG_2012IMG_2013IMG_2011

 

 Et voilà… fin de notre week-end gastronomique à Londres ! Snif…

J’espère que ces belles adresses vous ont réconcilié avec la nourriture anglaise qui, au final, n’est pas si mauvaise qu’on le croit…! 🙂

IMG_2024

Macarons au Foie Gras

Que les festivités se poursuivent !

Continuons les idées de recettes de Noël avec une recette de Macarons au Foie Gras qui a fait fureur Noël dernier ! Une recette très simple que vous pourrez faire pour l’apéritif pour les Fêtes 🙂

 

 

IMG_4260(2)(2)

 

Ingrédients pour une vingtaine de macarons :

 

Les coques :

  • 2 blancs d’œufs fermiers et bio
  • 155 g de sucre glace
  • 90 g de poudre damandes
  • 50 g de sucre en poudre

 

La garniture :

  • 1 bloc de foie gras
  • Confiture de figues

 

La décoration des macarons :

  • Colorant doré (Alice Délice)

 

Ustensiles :

  • Un tamis (que l’on trouve en grande surface très facilement)
  • Un tapis en silicone spécial macarons (Magasins de cuisine ou internet ici)
  • Une poche à douille ou une seringue à pâtisserie pour les moins doué(e)s comme moi !
  • Un robot ou batteur pour monter les blancs en neige

 

I. Réalisation des coques

Commencez par mixer le sucre glace et la poudre d’amandes à l’aide d’un mixeur. Tamisez ensuite l’ensemble à l’aide d’un tamis. Attention ces deux étapes sont essentielles car cela va permettre aux coques d’être bien lisses et uniformes.

IMG_3155

Séparez les blancs des jaunes. Gardez les blancs, ajoutez y une pincée de sel et montez-les progressivement en neige à l’aide du batteur. Faites-les mousser dans un premier temps et ajoutez y la moitié du sucre tout en continuant de battre. Ajoutez ensuite l’autre moitié de sucre. Mélangez jusqu’à ce que les blancs soient bien fermes.

Rajoutez ensuite le mélange amande + sucre glace aux blancs d’œufs et mélangez en « macaronnant » à l’aide d’une maryse (spatule souple).

Macaronner consiste à lisser la pâte à la maryse afin qu’elle fasse un ruban. Pour ce faire, ramenez la pâte du dessous sur le dessus avec la maryse tout en lissant le dessus de la pâte. Attention cependant à ne pas trop « macaronner » car si la pâte devient trop lisse et liquide, il y a un risque que la collerette n’apparaisse pas à la cuisson et que les macarons s’étalent.

Dressez les coques à l’aide d’une poche à douille ou d’une seringue à pâtisserie sur un tapis en silicone (idéal) ou une feuille de papier sulfurisé, le tout posé sur une plaque de préférence alvéolée car celle-ci va laisser passer la chaleur et permettre le développement de la collerette au bord du macaron. Votre poche à douille doit être quasiment à la verticale et près du support. C’est uniquement votre main en haut de la poche à douille qui doit effectuer la pression pour faire sortir la pâte. Si vous ne disposez pas de tapis en silicone, dessinez des gabarits sur une feuille de papier que vous viendrez placer en dessous de votre feuille de papier sulfurisé, ce qui vous permettra par transparence de réaliser des coques de taille identique.

Afin d’uniformiser les coques et d’aplatir l’éventuelle pointe qui se serait formée sur le dessus, il faut tapoter légèrement le dessous de la plaque avec la main.

Préchauffez votre four à 150°C chaleur tournante. Enfournez les coques des macarons pour 12 min. Une fois les coques cuites, laissez-les refroidir avant de les décoller.

II. Remplissage des macarons

Découpez votre foie gras en petits carrés. Garnissez vos macarons d’un peu de confiture puis déposez par dessus un petit carré de foie gras. Refermez ensuite votre macaron. 

III. Décoration des coques

Sélectionnez vos coques et décorez-les d’un soupçon de colorant or.

IMG_4256(2)(2)

 IMG_4257(2)(2)

IMG_4251(2)(2)

Vous pouvez conserver vos macarons au frais protégés par du papier alu !

Régalez-vous !